Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré qu'un véhicule électrique ne peut pas remorquer un bateau ou une remorque. Est-il correct? – Votes sur l'Australie – Elections fédérales 2019 – Politique – Mobilité Urbaine

Par RMIT ABC Fact Check

Mis à jour

10 mai 2019 11:32:41

La demande

En réponse au plan du parti travailliste visant à accélérer l'adoption par l'Australie de véhicules électriques en introduisant un objectif selon lequel 50% des ventes de voitures neuves seront électriques d'ici 2030, Le Premier ministre Scott Morrison a annoncé que "Bill Shorten veut terminer le week-end".

S'adressant aux journalistes à Melbourne, il a déclaré: "[An electric vehicle] ne remorquera pas votre remorque. Ça ne va pas remorquer votre bateau. Cela ne va pas vous amener à votre emplacement de camping préféré avec votre famille. "

Alors, les véhicules électriques ne disposent-ils pas de suffisamment de puissance pour remorquer une remorque ou un bateau, ou pour parcourir une distance raisonnable pour les vacanciers?

RMIT ABC Fact Check enquête.

Le verdict

La demande de M. Morrison nécessite une mise au point.

À l’heure actuelle, il existe une poignée de véhicules électriques sur le marché australien et environ la moitié seulement spécifient la capacité de remorquage. Cependant, ceux qui sont assez puissants pour remorquer un bateau ou une caravane coûtent 100 000 $ ou plus.

Les experts ont déclaré à Fact Check que les véhicules électriques en cours de développement par les principaux fabricants et commercialisés bien avant 2030 auraient probablement la capacité de remorquer une remorque ou un bateau avec une efficacité similaire à celle des véhicules à essence.

Les véhicules électriques produisent un couple élevé qui détermine la capacité de remorquage. En effet, certains modèles ont une puissance de sortie supérieure à celle des véhicules à essence standard.

Les experts ont également noté que les véhicules électriques standard actuellement sur le marché pourraient voyager, en moyenne 300 à 400 km sur une seule charge. Certains modèles – la Tesla Modèle X, par exemple – peuvent atteindre 500 kilomètres, avec une capacité de remorquage.

Cela signifie que le plus efficace de ces modèles pourrait effectuer un trajet de Melbourne aux Grampians avec une seule charge, en fonction du style de conduite et des conditions. Il en va de même pour la conduite de Sydney à Narooma.

Les experts ont déclaré à Fact Check qu’il n’était pas sage de faire des comparaisons entre les technologies actuelles et en évolution rapide.

Compte tenu des objectifs fixés par la politique syndicale à l'horizon 2030, ils ont souligné la capacité des constructeurs à continuer d'améliorer les capacités des véhicules électriques.

Contexte de la réclamation

Travail récemment annoncé sa politique nationale de véhicule électrique, qui vise à augmenter l'utilisation de véhicules électriques par l'Australie en fixant un objectif de 50% pour les ventes de véhicules neufs d'ici 2030.

De même, le gouvernement a présenté sa propre stratégie nationale pour les véhicules électriques.

Toutefois, en réponse à la référence du chef de l'opposition, Bill Shorten, au temps de chargement d'un véhicule électrique, M. Morrison a mis en garde contre l'objectif à 50/50 du Parti travailliste, affirmant que M. Shorten empêcherait les Australiens de conduire des 4×4 et des VUS.

Faisant référence au prix des véhicules électriques, M. Morrison a déclaré que le moins cher actuellement disponible "coûte entre 45 000 et 50 000 $".

"C'est la voiture la moins chère que Bill Shorten souhaite mettre à votre disposition pour vous permettre d'acheter à l'avenir", a-t-il déclaré.

Véhicules électriques sur le marché australien en 2019 et au-delà

Nombre des principaux constructeurs automobiles mondiaux – General Motors, Nissan, Mitsubishi, Toyota et Hyundai – ont tous commencé à fabriquer des modèles entièrement électriques.

Aux États-Unis, Ford a récemment annoncé qu’il construirait une version entièrement électrique de son populaire pick-up Série F.

Toyota s'est engagé à proposer des variantes de piles à combustible hybrides, électriques et à hydrogène pour toute sa gamme, destinées aux marchés de la Chine, du Japon, des États-Unis, de l'Europe et de l'Inde d'ici 2025, notamment les SUV HiLux et LandCruiser.

Cependant, en Australie, la gamme de véhicules électriques à la disposition des consommateurs est limitée et le nombre de véhicules électriques empruntés sur le marché australien des voitures neuves est à la traîne par rapport à celui des autres pays de l'OCDE.

Il existe actuellement huit modèles entièrement électriques vendus en Australie: Tesla, Renault et Hyundai en fabriquent deux. Jaguar et BMW ont chacun un modèle.

Les nouveaux modèles commercialisés pour une sortie prochaine en Australie incluent chacun un modèle de Nissan, Tesla, Audi et Mercedes.

Cinq de ces voitures, avec une capacité de remorquage, sont promues: la Tesla X, la Renault Kangoo Z.E et la Jaguar (toutes déjà disponibles), ainsi que les nouveaux modèles Audi et Mercedes.

Quel est le couple?

Tout comme les moteurs à combustion, les véhicules électriques génèrent également du couple, ce qui fait avancer un véhicule. Le couple est mesuré en Newton-mètres, ou Nm.

C'est la force qui provoque la rotation des roues dans le vilebrequin du moteur: plus le moteur est capable de produire un couple élevé, plus la puissance de rotation est élevée et plus l'accélération obtenue est importante.

Les véhicules électriques sont particulièrement efficaces pour produire un couple élevé, car l’énergie générée par le moteur électrique est instantanément transférée aux roues par le biais de la transmission de la voiture.

Avoir un moteur électrique élimine le besoin d'une boîte de vitesses traditionnelle.

Dans les moteurs à essence, le couple est généré par la combustion d’essence ou de diesel, ce qui a pour effet de faire tourner le vilebrequin afin d’alimenter le braquage des roues.

Les véhicules électriques ont un couple élevé à l’arrêt, alors qu’un moteur à combustion interne doit faire tourner son moteur à un certain régime pour obtenir un couple élevé.

Les véhicules électriques peuvent-ils remorquer?

Les experts ont expliqué à Fact Check que ce n’était pas correct de suggérer que les véhicules électriques n’avaient généralement pas de capacité de remorquage.

La plupart des véhicules électriques ont beaucoup de puissance de traction, ce qui se traduit par un couple élevé.

Un certain nombre de véhicules électriques actuellement sur le marché australien (et à partir de 2019) génèrent une puissance qui n'est pas très différente d'un véhicule à essence standard. Ces modèles produisent entre 300 et 600 Nm de couple.

La Hyundai Kona, à base d’essence, produit une puissance maximale de 180 Nm et une capacité de remorquage freinée de 1 300 kilogrammes, en fonction de la capacité du réservoir.

En comparaison, la Hyundai Kona electric produit un couple de 395 Nm mais n’est pas conçue pour le remorquage.

Le professeur John Andrew, de l'école d'ingénierie de RMIT, a déclaré qu'il n'y avait aucune raison pour que les véhicules électriques ne puissent pas remorquer.

"La traction électrique mise dans un véhicule – en fonction de sa taille – peut tirer autant que celle d'un moteur à essence", a-t-il déclaré.

Il a expliqué à Fact Check que la capacité de remorquage d'un véhicule dépendait de l'objectif pour lequel il avait été conçu.

"Ce que je pense, c'est que la génération actuelle de voitures électriques a été conçue pour obtenir une autonomie aussi élevée que possible sur une seule charge. Elles n'ont pas été conçues pour tirer des remorques ou des caravanes et ainsi de suite.

"Mais il n'y a aucune raison pour que, à l'avenir, si cela était obligatoire, les véhicules ne puissent pas être conçus pour le faire. Rien dans la technologie ne vous arrête.

"Il n'y a rien d'inhérent à la technologie qui exclut cette possibilité."

Changement de pouvoir

* Couple, mesuré en mètres Newton (Nm)

** Modèles de véhicules électriques actuels et à paraître prochainement

Le porte-parole de l'Association nationale des automobilistes et des routes (NRMA), Peter Khoury, a cité une vidéo du Tesla Model X remorquant un Boeing 787 de 130 tonnes en 2018, comme preuve du grognement du véhicule électrique.

"Parce qu'il y a plus de couple dans un véhicule électrique, il aura probablement une plus grande capacité de remorquage que les véhicules à essence et au diesel", a déclaré M. Khoury à Fact Check.

"Nous ne disposons que de huit ou neuf véhicules avec une capacité de remorquage en Australie, [but] cela dépend de ce que vous conduisez, de votre capacité de remorquage, de son poids et de la distance que vous souhaitez remorquer.

"Remorquer avec un véhicule électrique déchargera la batterie de la même manière que remorquer une caravane signifie que vous consommerez plus d'essence car vous aurez besoin de plus de couple et de puissance du moteur pour pouvoir remorquer correctement le véhicule."

Le professeur Thomas Braunl, directeur du projet relatif aux véhicules à énergies renouvelables à l'Université de l'Australie occidentale, a déclaré que les véhicules électriques ne présentaient aucun inconvénient inhérent en termes de capacité de remorquage (par exemple, le poids supplémentaire de la voiture en raison de sa batterie plus lourde que celle de son véhicule. un moteur à carburant standard).

"Qu'une voiture ait une capacité de remorquage ne dépend pas nécessairement du fait qu'une voiture soit à batterie ou à essence – c'est plus centré sur la façon dont elle est fabriquée."

Certains véhicules électriques plus petits cherchent également à développer des modèles avec une capacité de remorquage.

Scott Nargar, responsable de la mobilité et des relations avec les gouvernements de Hyundai, a déclaré à Fact Check: "Actuellement, les deux véhicules électriques Hyundai importés en Australie [Kona and Ioniq] ne sont pas homologués pour le remorquage.

"La capacité de remorquage est à l'étude pour les futurs véhicules électriques destinés au marché australien."

Le professeur Andrew a évoqué la start-up australienne ACE Electric Vehicle, qui a mis au point une gamme de petits véhicules utilitaires électriques qui devrait arriver sur le marché cette année, à titre d'exemple des nouveaux acteurs émergents sur le marché des véhicules électriques.

Quelle distance un véhicule électrique peut-il parcourir avec une charge complète?

La plupart des véhicules électriques entrant sur le marché australien peuvent parcourir 250 kilomètres ou plus avec une seule charge.

La plus haute d'entre elles est la future Tesla 3, estimée par la société à atteindre une distance de 500 km avec une seule charge.

Le professeur Braunl a déclaré à Fact Check que la gamme de véhicules électriques actuels signifie qu'ils ne sont plus limités à la conduite en ville.

"C'était peut-être le cas il y a 10 ans", a-t-il déclaré. "Ce n'est plus le cas.

"Le plus petit est [around] 250 km et beaucoup ont plus de 400 [kilometres].

"Tous les véhicules électriques modernes ont une autonomie de 300 à 400 kilomètres, alors qu’une voiture moyenne en Australie ne parcourt qu’environ 36 kilomètres par jour.

"Même la Hyundai Kona Electric a une autonomie de plus de 400 kilomètres."

"L’anxiété liée à la portée n’existe pas dans les véhicules électriques modernes", at-il ajouté

Jusqu'où ils peuvent aller

*Le WLTP est la procédure de test mondial harmonisée des véhicules légers. UNE 'monde réel' test pour les voitures vendues sur le marché européen; il est également appliqué à certaines voitures disponibles en Australie.

^Les résultats de conduite réels (ADR) varient en fonction du style de conduite, du type de voyage, de la configuration du véhicule, de l'âge et de l'état de la batterie, de l'utilisation des caractéristiques du véhicule (telles que le chauffage et la climatisation), ainsi que des conditions de fonctionnement, environnementales et climatiques. .

M. Khoury, de la NRMA, a déclaré que le marché australien n'était "pas à parité de prix" et, même s'il s'attendait à ce que cela se produise au cours des prochaines années, l'achat d'un véhicule électrique en Australie était coûteux.

Par exemple, la Nissan LEAF de deuxième génération, d’une portée de 240 km, coûte plus de 50 000 dollars.

Pour les marques haut de gamme telles que Tesla, les prix commencent à 100 000 USD et plus.

En outre…

M. Khoury a déclaré que l'un des défis du débat sur les véhicules électriques était que des comparaisons étaient établies entre la technologie actuelle et la technologie future.

"Les gens font des comparaisons en 2019 entre les véhicules électriques et les moteurs diesel / essence et ce que nous disons, c'est que la technologie avance rapidement de onze ans et qu'il y aura une différence marquée entre les deux.

"Lorsque vous parlez de l'interdiction mondiale des voitures à essence et au diesel dans certains pays à partir de 2030, le débat est en train de s'ouvrir, ce n'est pas à propos d'aujourd'hui, c'est à peu près à 2030.

"Nous devons appliquer la technologie et le prix [for new car sales] où vous serez dans 11 ans – pas maintenant.

"Alors, le défi que nous avons est de communiquer cela aux gens."

Le professeur Braunl, de l’UWA, a déclaré: "Le problème en Australie est qu’il n’ya que sept modèles de véhicules électriques que vous pouvez acheter et que plus de la moitié d’entre eux dépassent les 100 000 $.

"Mais cela est dû aux coûts de développement élevés et au manque de subventions.

"Le problème est que beaucoup d'autres pays peuvent verser des subventions pour les véhicules électriques et, en Australie, sur le marché, c'est assez lent.

"Cela signifie que les fabricants ne se donnent même pas la peine d'introduire des modèles dans le pays. Le climat politique n'existe pas."

Chercheur principal: Natasha Grivas

factcheck@rmit.edu.au

Sources

Voici pourquoi les voitures électriques ont beaucoup de grognement, de punch et de couple, Jack Whitehead, The Conversation, 16 avril 2019

Étude de marché australienne sur les véhicules électriques, Arena, mai 2018

L'état des véhicules électriques en Australie, Climate Works Australia, juin 2018

Les véhicules électriques, l'avenir est là, Ergon Energy

La charge est allumée: les plus récents et les plus grands véhicules électriques arrivant en Australie en 2019, Alex Forrest, RAC, 20 novembre 2018

Véhicules électriques: l'avenir est là, Ergon Energy, novembre 2014

Vous ne faites pas confiance au battage médiatique sur les véhicules électriques? Les avantages économiques pourraient vous convaincre, Gail Broadbent & Graciela Metternicht, The Conversation, 11 avril 2018

Guide de l'acheteur de VÉ: ce qu'il faut savoir, Origin Energy, 23 octobre 2018

Élections fédérales 2019: la vérité sur les véhicules électriques, David Bonnici, Whichcar, 8 avril 2018

Les sujets:

science et technologie,

Gouvernement et politique,

gouvernement fédéral,

élections fédérales,

Australie

D'abord posté

10 mai 2019 09:23:37

Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré qu'un véhicule électrique ne peut pas remorquer un bateau ou une remorque. Est-il correct? – Votes sur l'Australie – Elections fédérales 2019 – Politique – Mobilité Urbaine
4.9 (98%) 32 votes