Rapport: les centres commerciaux américains ne peuvent pas compter sur Apple et Tesla pour augmenter le trafic piétonnier – Mobilité électrique

Les nouvelles données publiées aujourd'hui sur les fermetures de magasins de détail aux États-Unis montrent que les locataires «expérimentaux» tels qu'Apple et Tesla ne génèrent pas le trafic des consommateurs vers les centres commerciaux, contrairement aux attentes des propriétaires.

Tel que rapporté par CNBC, société d’analyse Thasos, a déclaré que la circulation piétonnière dans les centres commerciaux américains avait diminué depuis août dernier, à l’exception d’une légère hausse pendant les vacances. Dans le même temps, les données de Coresight montrent que près de 6 000 magasins de vente au détail ont fermé jusqu'à présent en 2019, un chiffre supérieur à celui de 2018.

Notamment, les propriétaires pensent que les marques fortes comme Apple et Tesla augmentent le trafic des consommateurs et bénéficient de meilleures conditions pour les contrats de location. Cependant, les dernières données de Thasos montrent que cela n’a pas été le cas récemment et que les propriétaires paient probablement trop cher pour des marques comme Apple et Tesla.

Son entreprise a trouvé des centres commerciaux avec des locataires dits "expérientiels" qui ne se concentraient pas uniquement sur la vente de produits, tels que Apple, le food hall italien Eataly et Tesla, n’ayant pas attiré plus de trafic.

"Ceci suggère [real estate investment trusts] payent trop d’apporter Tesla et Apple, entre autres, afin de générer du trafic piétonnier vers la propriété », a déclaré Collins.

Apple Tesla stocke le trafic du centre commercial

via CNBC

Comme l’a souligné Michael Steeber de 9to5Mac, alors que les magasins phares d’Apple dans les grands centres urbains ont été rafraîchis avec une approche plus expérientielle (Today at Apple, murs d’affichage, etc.), un grand pourcentage des magasins Apple ont 10 ans ou plus.

Quant à Tesla, elle est en pleine restructuration de sa stratégie de magasin de détail. Le mois dernier, il a fermé 29 sites aux États-Unis et au Canada, mais a ensuite gelé les processus de fermeture et de mise à pied.


Découvrez 9to5Mac sur YouTube pour plus d'informations sur Apple:

Laisser un commentaire